AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Temps mort

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Fugitif en Riffs   Lun 24 Sep - 18:56

Fugitif En Riffs

Fugitif en quelques riffs
Mon sax est en repos stiff
Ça fait kirch et kitch
Non je blague sans sniff
Bleue marine courtepointe
Et longue fine pointe
Je radote despote et suinte
Je respire à chaque soupir
Au risque de me détruire
Les bouts de doigts sans sourire
Alors les gens pas un mot
Trois fois passeront les maux
Sur le bleu passereau
Première virée sur les cordes
Je déconne et m'étonne l'pic
Sans as de vrai pique
Les sons badauds se tordent
La rythmique sans scrupule chique
Et Zoé ma fan préférée déclique
En un clin d'oeil hautain et chic
Et hop la v'la partie seule
Fichtre quelle belle gueule
La Zoé sans talon aiguille What a Face
Me donne la vrille
Avec ses franges de star arnarchique







_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Jeu 20 Mar - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Solitaires Berbères   Lun 24 Sep - 19:11

Solitaires Berbères

Solitaires apeurés jadis
Tu avais méfiance des mecs et moi des filles
Désormais la confiance sait nous plaire
De toi sous moi tu glisses
Mon mât se hisse
Sans anicroche ou pince écrevisse
Pour te rejoindre en vertes prémisses
Oui pour nous! Oh! Hisse!
La langueur vrille et vrille
Je capitule heureux car mes yeux
N'ont pas assez de deux pupilles
Pour voir tout de toi Zoé ange bleu
Descendue en juin hâtif en lune de feu
Vers sur vers et trembla la terre
Les solitaires berbères en remercient les cieux








_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Jeu 20 Mar - 16:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Blessure en torture   Mer 10 Oct - 11:43

Blessure en torture

Jours et nuits en grisaille
Les platoniques peurs tenaillent
Comme une flambée de cisailles
L'homme majestueux oiseau de paille
Ronge coeur lourd autour
L'éponge des heures se meurt
En fastidieux trompe-l'oeil

Coupe-bonheur arnaqueur de feuilles
En musique de grands feux
Martelant l'aorte et la foi en fleurs
Contant florettes aux multiples couleurs
Des p'tits plats d'amour
Enrubannés de fiel en dentelle
Au détriment des amoureux
Fous de toutes les demoiselles
Ou des damoiseaux bougeant des ailes
Ou placottant un bouquet de mots bleus
Mirliton mirlitaine
Les prières en vers s'égrainent
Et la blessure se torture avec un thé Verlaine








_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Jeu 20 Mar - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Monologue Sur Un Ton   Jeu 8 Nov - 23:33

Monologue Sur Un Ton

Monologuant aisément
Mes états d'âme
La douleur infâme
Se pâme et rame
Entre deux moments du temps

Les poumons s'époumonent
Entre deux monologues
Sur un ton différent des orgues
Ou des joyeux saxophones

Le train siffle et je râle
Entre deux partitions pâles
Je me remémore en sanglots forts
La frayeur de mes temps morts
Et je décide de rire sur un pied d'escale
Des fils d'Épinal en vers d'arsenal
En serpent de spiral outrageusement marginal





For ever and ever Peter Green



_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Jeu 20 Mar - 18:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Naturellement givrée   Lun 12 Nov - 4:27

Naturellement givrée

Torture immonde des idées
Nouvelle montée de giclée
Absence ou trop de vérité
Sur un autre nuitée
Perdue sans bruitée
Sans ondes douces en virée
Effervesce des Ré
Raisonnés et rarifiés
Quasi à l'étuvée
Le souffle en étouffée
Des mirages obstrués
Et des paroles essoufflées
C'était elle ma Zoé
Disparue parmi les centaurées
Femme belle naturellement givrée
Que les yeux mi-clos j'ai aimé
Au fil de l'eau en bulles de Perrier
Nous avons revirer fous à nous aimer
En ciboulette de mille et une virées






_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Jeu 20 Mar - 18:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Idée Noire so Noire   Jeu 13 Déc - 8:46

Idée Noire SO nOIRE

Un matin noir suit le soir
Une idée noire noire
Sur le bleu-marin perchoir
De l'oiseau en déboire
De mon laurier en exutoire
Ma vie nouvelle d'étrange
S'étanche en franges
De daim en rêves beiges
Et à nouveau la musique a son siège
Couvrant mon cœur de liège
Au centre des méandres en songes
Sur mes poumons en sueur
Je repasse idem l'éponge
En absorbant la douleur
Le chagrin prend son essor
Et par la porte d'arche sort
L'idée noire et sa sensation de tempo mort mort










_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Jeu 20 Mar - 19:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: idée renoire   Jeu 10 Jan - 23:49

Idée renoire

Hermaphrodite en dendrite
Et ses déesses mixtes avec mitres
Sur des tonnes de vins en litres
Par-dessus la lèche-frite
Des culs-de-Jade en verre de vitre
L'amour m'écœure je suis le pitre
De la Zoé et pis marde et fichtre
Je vais prier pour oublier la proscrite








_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Jeu 20 Mar - 19:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Un fugitif en prière   Ven 11 Jan - 17:46

Un fugitif en prière

Un fugitif en humilité de prière
A posé dans un élan Sioux
Contre la terre ses genoux
Racontant au grand manitou
Ses petits ennuis de saxophoniste peu fier
Se surprenant lui-même
En récitant sans hésiter le Notre-Père
En captant le sens vrai au matin blême
Au loin une ombre mauve et rose surgissant
C'était son saphir du nouveau Soleil levant
Sa Zoé les yeux bleus embués de tourments repentants
Lui offrant ses mains et son baiser trop trop câlin
En reconnaissance le fugitif remerciant
S'est assis en sauvage les bras bien haut dans l'air salin











_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Jeu 20 Mar - 19:08, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: La Puissance du Regard   Lun 4 Fév - 12:10

La Puissance du Regard


Ma Zoé aux regard d'eau
Sait jouer adagio un Blues concerto
Avec sa vieille guitare Darjeeling
Près de son jeune saxophoniste
Bien aimé de rien elle fait mine
Car elle souffre de monologuiste
Faute de d'authentique public
Les accords désaccordés
Lorsqu'ils sont de brève durée
Peuvent comme le regard
Rejaillir en puissance et sans fard



_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Poussée de fièvre   Lun 10 Mar - 15:48

Poussée de fièvre

Comme le lièvre
Aux blessures sans trêves
Assis sur la grève
J'ai espéré avec fièvre
Ton retour sans orgueil mièvre

Ton amour je le ressens
Bien au loin dans le vent
Me reviendra je le sais
Car il est éternel comme le temps








_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Jeu 20 Mar - 19:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: La paume de ta main   Jeu 20 Mar - 15:11

La paume de ta main

Dans la paume de ta main
J'ai retrouvé mes desseins
Et ma voie véridique enfin
Ô hasard éternellement divin
Éloigne de moi le malin
Tu m'as comblé de cet écrin
Aux perles couleurs de satin


Soutiens-moi un jour à la fois
Pour l'aimer sans effroi
Ni peur corrosive au-dedans
Qui atrophie de plein fouet l'âme
Et laisse des craintes aux amants
En oubliant l'essentiel inébranlable
Qu'est l'essence grandiose de la Foi






_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Des Notes   Lun 7 Avr - 23:46

Des Notes


Des blanches
Des noires
S'épanchent
En gloire
En transes
Et je pense
Au Blues rance
Celui sans âme
Que l'on clame
En notes infâmes
Pour mieux séné rader
Le mal du temps des jams
Aux pleines nuitées
Enrubannées en décadence





The best of them... Un bijou Blues ... Hey! Do you really know and feel the Blues? well well... If not il n'est jamais trop tard, come and join'us where the sky is vachly blues Wink as Budy Guy sing: It's A Jungle Out There...





_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Mar 16 Sep - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Ma Princesse   Jeu 26 Juin - 17:37

Ma Princesse

Ma Zoé princesse en somme
Aux yeux de bleuets futés
Au regard ambré bleuté
Une femme ou un homme
Magique âme chevaleresque
Sans éclat d'édam à la pomme

Je piétine sur le ring
Avec mon saxo en ding a ling
Elle virevolte le Blues
Comme une dinguouze
Pieds nus avec un pur-fou feeling
Elle sait danser sans agaçouze
À me faire trébucher sur mes notes Jingggg



Freddie King Have You Ever Loved a Women

http://fr.youtube.com/watch?v=XdPD1rcQlig&feature=related





_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Talisman   Ven 27 Juin - 17:38

Talisman

Je m'éprends amoureusement grandement
Sans me méprendre désaveuglément
De ton âme et corps portés aux nues et de ta harpe
En forme de demi-lune en urne portée en écharpe
Sur ton coeur en roulades tendres d'enfant

Un rosé-doré de talisman un peu mécréant
Balayant les blafardes neiges
Déjouant grandement leurs manèges
Ce jayau m'est venu du lointain pays par un après-midi
Passant par les douces chaleurs de juin d'Eskimie
Il s'est posé au cœur ce doux et violent stigmate fort joli
Hurlant majestueusement le Blues ce big géant
De nos futures nuits Andalouses








_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Ven 10 Oct - 14:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Peine vaine   Jeu 3 Juil - 15:02

Peine vaine

Une Zoé éberluée
De tant d'ananas futiles
Parmi un tristounet de décor
Sans musique ax vibrant Blues accords
Dandinages de nanans aux styles vidanges
Et moi comme un tarlet édulcoré
J'ai une demi-heure en bandade sombré
Pour deux gonzesses sur-voltées
Avec leurs minois sans charmes
Quasi pas aux pourtours séchés
Mal pourléchés étaient leurs nombrils
Tatoués et percés en vrilles sans chill

Et v'la qu'ma Zoé sans rien dire
M'a refilé le jour d'après une douche revanche
Avec ses yeux louveux et ses Blues de hanches
Elle m'a un oeuf envoyé dur cuire
Et v'lan elle a décroché par musicale télépathie
Un androgyne de mec avec une géante de Batterie
Aux sons sauvagement métalliquement heavy
Putain d'condom jaloux je lui ai fait une arrière-scène
En oubliant que je fus moi aussi similairement obscène


Désolée ma Zoé je suis jsute un homme jaloux de tout de vous...

Jealous Guy de John Lennon


http://fr.youtube.com/watch?v=_m8wvKwHqYM

Imagine John Lennon

http://fr.youtube.com/watch?v=M1NIXgjNXDk&feature=related

Thanks to both of you marvellous Yoko & John for all your magnifiques musically jewells...


Walking sans crainte aucune all by my self with God near this Golden Lake in Val-David...
Les jeux de ma vie en devenir sont faits de bleus mauves et roses, ma vie désormais s'amenuise avec mes maux sous ma chemise léopard à plumes. Les amis rarissimes seront faux et cet ange Blues qui m'attend au lointain pays de mes ançêtres ne fera pas que passer mais séjournera près de mon âme écorchée. (Extraits de Les Délires de mistyblues la Louve 2008).

_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Lun 13 Oct - 22:54, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Tison ardent   Jeu 17 Juil - 19:06

Tison ardent

Comme tu respires
Tu mens et m'inspires
Tout l'temps tout l'temps
Alors j'entends et j'attends
Tes nouveaux nouveaux
Mensonges sans esperanza espéranto
Tison ardent très ardent
Tu m'brûles tout l'temps
Alors je prends mon temps

Deux trois quatre c'est plate
Tu me flattes la rate et la datte
J'me débats comme un diablotin
Dans l'eau bénite et j'me gratte
Et puis tu m'injures avec cyanure
Et m'jures que tu m'trouves fin
Comme une toile de beau-lin
Et moi j'ai foi en tes confidences écarlates
Tison ardent tu m'prends
Et tu m'brûles tout l'temps
Et là en ce moment
J'nai plus de temps
Va au diable vauvert
Voir si j't'écris des vers






_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Mar 16 Sep - 16:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Couleurs des Heures   Mer 3 Sep - 15:29

Couleurs des Heures

Bleu en plein midi
Rouge en soirée
Violet en nuitée
Jaune clarifié à minuit

Soie et dentelles
Sont tes ailes
J'me damne les aisselles
Avec tes tire d'ailes
Tu es ma rousse Josée
Pour l'éternité colorée
En Mi Fa Do Ré Ré RÉ





_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Trottine vers moi   Lun 15 Sep - 15:04

Trottine vers moi


Josée ma trottineuse
J'osai sans peur de rien
T'écrire à toi au bord de la Creuse
Trottine vers moi en veilleuse
Te sauve pas ma petite gueuse
J'te retrouverai bien
Un de ces dénis de demi en douze
De matins frisquets en septembre
Mine de rien mon saxophone joue le Blues
Allez viens fais pas la catin des partouzes

J'me méfie des faux amis
Comme de la peste en série
Les malotrus les indécis
De romans savonnés télévisés
Ils te critiquent mais ils veulent ta gueule
Sur leurs trombones bisaïeules
Hé!!! fais donc gaffe ton bustier est tombé
En bas de ton étonnant banc d'église
En chêne à gros nœuds dorés
Bâtard que J'te désires tu m'défrises
Et fais montée ben haut ma température à cheese!


Butterfly me sweetie and spread your wings on my body so swing...





[b]

_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Jeu 9 Juin - 15:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Deux Vers SoliTaires   Mar 16 Sep - 16:47

Deux Vers Solitaires

Deux vers solitaires
Entre trois strophes
Et deux œufs estragonophes
Perdus en catastrophes
De poésie solidairement binaire
Les convers faisant la paire
Se racontent leurs déboires
Non ce n'est pas la mer à boire
Ni de la Loire toutes les futures boires

Un des vers penaud et solitaire
S'invite au creux d'un poème libertinaire
Au vu au su des insuportables
De critiqueux littéraires
En mal de leurs panses
En transe aimant se complaire
Au sein de leurs avides cercles protocolaires

Le vers solitaire et solidaire
En responsabilité tertiaire
Se tortille la pointe sonore
Dans le tourbillon poétique
Les gagnants s'honorent
Et se félicitent en clique
Les perdants s'ouvrent les pores
De peau pour bien ressentir leurs mots
Ou pour mieux embobiner leurs maux
Vive les anges qui passent les soirs d'hiver
Ils sont utiles et futiles comme les vers
N'est-ce pas ma très chère
Du haut de votre chair
On ne badine pas avec les solitaires de vers
Car lorsque réfugiés au diable Vauvert
Ils survoleront nuitées jours vos sphères
Où que vous soyez crêchés sous verrouillères



Je bats des ailes où le bât blesse votre fesse son Altesse
Ad mare usque a mare avec Noé ou Noméie vous en déplaise vous pauvre Blaise je vous baise et je tombe au bas de ma chaise.





_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Jeu 9 Oct - 14:00, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Gesticule en Renoncules   Jeu 9 Oct - 13:30

Gesticule en Renoncules


Allez glisse-toi petite bulle
Brodée d'invincibles cellules
Sous les satinés draps de tulle
Allez silencieuse mâle mule gesticule
Tes voluptueuses tentacules
En sensuelles femelles renoncules
Et pan pan résonne ma flûte de paon
Mon arbalète obsolète de sultan
M'étonne en corps et me surprend
Car tu sais la rendre gaie en un moment
Et pour longtemps dans l'antre au-dedans
Et se redéhanchent et rebasculent
Tes idées rouges violine d'hercule
Toi la coquine rouquine Zoé plus funambule
Que ces minaudeuses valseuses en transparence d'ovules
De mes nuits folles en énormes B majuscules
Et en onomatopées peaufinées mauves libellules
Prestement sans serment qui pullulent
Collent et accolent tes fesses cosmiques
Sur mon nombril en état de grâce scénique
Orgasmons together nos orageux poèmes
Jusqu'à l'érythème obscene du matin blême crême


****************************************

Two magnifiques musically peaces... Pièces titrées:
1-Passion Flower. 2- Things Ain't What They Used to Be.
P.S. Pas certain que ce sont les titres exacti; help somebody help Wink

Soli de sax magistraux Wink


Duke Ellington orch, solo sax: Johnny Hodges 1958

http://fr.youtube.com/watch?v=t-up5SrhmA8&feature=related




***************************************************
Et une vague bleue bleue d'outre-mer m'est venue au coeur et au corps par le pouvoir d'une âme authentique en rouge et or de flammes...



_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Mer 29 Oct - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Une Armure   Jeu 16 Oct - 0:33

Une Armure

Une ceinture Blues pour peoples armure
Un ruban noir perlé en soie pure
Pour bandeau antibitch en pasture
Un pantalon so tight noir et rose
Pour aplanir les choses moroses

Multiformes j'te formes
J'me réforme en norme
Des tas d'écueils en feuilles
De musique m'effeuillent
Le coeur l'âme et l'oeil
Soirées grisantes d'automne
Douces musicales et pas monotones
Tu es mon specimen androgyne en armure
Et tes yeux bleus de louve sont ta plus belle parure Wink






_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Jeu 9 Juin - 15:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Le Net Blues Radio...   Sam 18 Oct - 5:32

Octobre Communiqué Blues


Le Net Blues Radio






L'esprit Blues du Québec in Canada

Pour une Radio Blues du Québec en Esquimie l'aut' bord, je vous joue au sax Un Cin d'Oeil Blues; d'un gars en or du Nord qui ne boit plus de liquides forts oum pas forts ou autres connards néfastes pour moi et qui sait blueser musically plus encore et encore with Hector, j'me vante pas mais j'veux dire combien j'me sens bien ben, feel so goodddd comme pas possible Wink







http://www.lenetblues.com/radio.php





Hey! Venez nous écouter les cousins de la belle France
de California d'Allemagne de Chine du Brésil ou d'ailleurs
c'est votre October Blues chance,
Le Blues Baby c'est pas malin
c'est la vie hot hot du soir au matin
Wink





Tous mes saluts Blues au Québec à Steve Rowe, Jimmy James, Pat The White, Jean Millaire, Nanette Workman, Lulu Hugues et plus and more; blueswomen and bluesmen par excellence sunny


P.S. Purple Haze by James Marshall ... ''excuse me if I kiss the sky or this guy'' Wink





Et aussi je veux souhaiter un Happy Birthday
en retard au Mistyblues Wild Band (clamar, stealheart mistyblues, claren et moi-même (à l'occasion en France) pour le deuxième anniversaire du forum différent des autres:


The Poésie Is Musically Blues In Totally Liberté




P.S. Y a pas une tonne de membres mais la qualité vaut pas mal mieux que la quantité sunny









au Mistyblues Wild Band


So let's hear an incredible version played and sang with so much with there souls from these damn good bluesmen Wink

Feelin Rotten Blues Johnny Winter morceau By Johnny Rushmore with the ''fougue'' of a wild slide sound;)


http://fr.youtube.com/watch?v=fNZ087FaCBk

P.S. Too bad car le son de la vidéo du dessus est un peu so so... But

This one is not so bad... Anyway les gars sont extra spicy hot:

http://fr.youtube.com/watch?v=6Phzoavga2o&feature=related

_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Lun 20 Oct - 20:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Colin Maillard   Jeu 23 Oct - 19:42

Colin Maillard

Au carrefour blafard
D'un matin sans fard
Ma nuit Blues terminée
Je trottinais sur mes deux pieds
Vers mon lit duveteux et ma douce Zoé
M'attendait avec un dessous tout léger
Sans son sax ou sa guit un musicien
Semble sot et n'avoir plus rien
Au cerveau pour une heure
Il semble vivre ailleurs
L'amour seul peut le ramener
Sur son îlôt enchanté
Sans trop le bousculer
Ni le blesser elle revient la réalité






_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Illusion d'optique   Ven 24 Oct - 18:22

Historiette en poèmes à suivre sans givre en trois volets pour vos matins blêmes crème en jour de carême...

Illusion d'optique


Mille feux sur l'eau
Pour une histoire d'eau
Une haute forme de chapeau
Et une paire de talons hauts
Très haut juchés sur leurs pots

J'ai par eau-mission
Pêché et péché
Entre deux séances
J'ai tenté ma chance

C'était une bassiste
Je suis un saxophoniste
Un peu impressionniste
Et très impressionnable

Les de toutes sortes talons aiguilles
Me font depuis longtemps frétiller
Comme une double anguille
Et les bottes de cowgirl vite nager
Dans les eaux troubles la bite en vrille

La zoé un peu occupée ailleurs pour une nuitée
Devin comme un aiglefin en étuvée
Et fine comme une parafine de mouche
A découvert mon escarmouche
Qui pourtant fut de si brève durée
De quelques jours d'affiliée
En arbalète prête bien arc-boutée

à suivre sans givre





_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Ven 17 Juin - 21:57, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
fugitif

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 68
Localisation : Québec- Mont-Laurier- Laurentides - Paris- France
Date d'inscription : 29/09/2006

MessageSujet: Illusion d'Optique (suite)   Ven 24 Oct - 21:04

Illusion d'Optique (suite 2)


Églantine la pompe à steam
M'a quémander un job chiffré
Comme bassiste invertébrée mais bombée
Comme de fait la commande fut signée
Thanks for the add m'a-t-elle de son oeil crasse clignoté

V'lan sacrement ans l'panneau j'ai tombé
Quand j'ai vu sa class-bass sur son sein doré
J'suis devenu sourd au Blues et mon arbalète a coinché
J'n'entendais pas les sons faussés
Car seul mon sax était en haut pointé

Je composai le numéro DDT
De ma Zoé sur mon cell right away
Un homme jeune répondit ouais
Ouais j'lui dit où est Zoé
Sait pas me beugle-t-il vexé
Tu es présentement chez les pompiers
Et ta Zoé j'en ai rien à fumer
J'étais trop vexé quel fumier

(à suivre sans givre)






[b]

_________________

J'écris et je joue du saxophone car ma vie est une partie de musique, de mots, j'ai opté pour une vie saine où il y a moins de déveine qui brûle les veines et j'aime Louis Armstrong.

Tous les poèmes de Fugitif sont des Droits réservés.


Dernière édition par fugitif le Ven 17 Juin - 21:57, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Temps mort   

Revenir en haut Aller en bas
 
Temps mort
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Poésie en totale Liberté :: écriture :: Poésie :: Poésie en liberté-
Sauter vers: